Home / Quoi visiter? / Nord / Voyage à Sapa, la ville des nuages

Voyage à Sapa, la ville des nuages

Considéré comme la ville des nuages dans le Nord-Ouest du Vietnam, Sapa possède un climat modéré et doux toute l’année. Vous pouvez y profiter du beau temps de 4 saisons au cours d’une même journée: le printemps au matin, l’été ensoleillé au midi avec le climat généralement doux, l’automne à l’après – midi avec les nuages, le brouillard ainsi que le climat lègrement froid, et enfin l’hiver si froid dans la nuit.

Voyage à Sapa
Sapa nuageux – Photo de Anh Ngoc

Quand visiter?

En fait, vous pouvez visiter Sapa toute l’année, mais n’oubliez pas les meilleures périodes suivantes:

– Entre avril et juin: C’est la saison du riz vert à Sapa. Il fait bien frais, nuageux dans le matin et sec dans le soir. Pendant la journée on voit le soleil partout. Quel beau temps! Les pluies sont très rares car ce n’est pas leur moment. En plus, la saison des fleurs tombe entre mai et début du juin et Sapa est donc orné par plusieurs sortes de fleurs qui s’épanouissent radieusement dans les rues, dans les jardins et sur le mont de Ham Rong.

– Entre septembre et novembre: Le riz commence à jaunir! Vous verrez donc de vastes rizières en terrasses toutes jaunes comme des tapis dorés pliants sur les pentes de la montagnes. Quel tableau mosaïque grandiose! La température varie entre 18 à 25 degrés.

A partir de décembre il fait plus froid et puis de plus en plus froid vers fin du mois car l’hiver se présente fortement. L’hiver dure jusqu’au début du mois de Mars. Cette période est toujours déconseillé à cause de la froideur, des brumes, du crachin et encore des pluies qui rendent les chemins boueux. Pendant ce temps, il y a rarement des jours ensoleillés. Depuis 2012, la neige est déjà apparue à Sapa et il fait donc beaucoup plus froid.

Voyage à Sapa
En hiver, Sapa est souvent gris et maussade avec crachin – Photo de Anh Ngoc

Comment aller ?

–    Train de nuit Hanoi – Lao Cai en couchette (Les billets devraient être réservés à l’avance). Trois trains à votre choix:
SP1 (21h10 – 5h30), SP3 (21h50 – 6h15), SP7 (20h35, 5h00). Depuis la gare de Lao Cai vous trouverez facilement les bus-navettes à Sapa au prix de 50.000 dongs/personne seulement.
–    Bus de nuit avec couchette de Hanoi. De ce tire vous pouvez choisir Sao Viet, Viet Bus, Camel ou Hung Thanh avec prix de 300.000 dongs/billet. Il vous est conseillé de réserver les billets à l’avance.

En plus, l’autoroute Noi Bai – Lao Cai qui a été récemment inauguré en 2014 nous aide à réduire le temps de transfert de Hanoi vers Lao Cai. A ce titre, plusieurs bus tels que Hung Thanh, King Express vous proposent une couchette de nuit de Hanoi jusqu’à Sapa au prix très moins cher: 230.000 – 250.000/billet.

 

Quoi visiter?

Le mont de Fansipan
À 3143m d’altitude, ce sommet est considéré comme le toit de l’Indochine. L’ascenscion en 2 ou 3 jours au mont Fansipan vaut vraiment le coup pour admirer les paysages magnifiques.

Voyage à sapa
Sur la route de monter sur le mont de Fansipan – Photo de Anh Ngoc

La cascade d’Argent – Thác Bạc
Au bord de la route, la “Cascade d’Argent” de 150 mètres qui est environ 15 kilomètres de Sapa en direction de Lai Chau nous présentera un tableau de l’eau blanche déversé dans les cours d’eau. A voir par beau temps.
Prix de ticket : 10.000vnd/ticket/adulte

Voyage à Sapa
Cascade d’Argent (Thác Bạc) – Photo de Anh Ngoc

Le village de Cat Cat
Dominé par les H’mong Noirs, ce village ne se trouve qu’à 2.5km au nord-ouest de Sapa, bien convenable pour une promenade à pied depuis Sapa. Nous suivons la route serpentant recouverte de rizières jusqu’à la cascade et restons nous reposer en plein air.

La vallée de Mường Hoa et le village de Lao Chai et de Ta Van
La vallée de Muong Hoa mérite la vallée la plus belle de Sapa avec de grandes rizières  en terrasse à perte de vue. Elle est bien convenable pour une belle randonnée à partir de Sapa, sur une petite route bordée de rizière, jusqu’aux villages alentours de Lao Chai et de Ta Van. Une bonne occasion d’observer la vie rurale des habitants.

Voyage à Sapa
Village de Lao Chai en saison du riz – Photo de Phuong Hoa

L’ancienne cathédrale de Sapa
Construit en pierre en 1895 à l’architecture française, cette église se situe au cœur de la ville de Sapa et est devenu un lieu de rencontre de tout le monde dans ce petit bourg.

 

Voyage à Sapa
La cathédrale recueillie en hiver – Photo de Anh Ngoc

Le monastère abandonné
Etant abandonné avant l’achèvement, ce monastère avec les champs verts environnants sera choisi afin de construire une nouvelle zone touristique à Sapa. De plus, il dispose d’une type de mousse rouge endémique de Sapa.

Le mont de Ham Rong
La forme du mont explique pourquoi ce nom « Ham Rong », c’est-à-dire la mâchoire du Dragon en vietnamien. L’ascension sur ce mont nous offre une magnifique vue sur Sapa.  En plus, au printemps et en été, vous y admirez toutes sortes des fleurs qui s’épanouissent.

Voyage à Sapa
Les belles fleurs à Ham Rong – Photos de Anh Ngoc

La grotte de Ta Phin
Situé à 12km à nord-est de Sapa, le village de Ta Phin est peuplé par les Hmong Noirs et les Dzao Rouges. Ici la grotte de Ta Phin est le point culminant de la région avec beaucoup de valeurs archéologiques. Dans la grotte on trouve des stalactites en formes intéressantes comme la danse des fées, les champs de riz lointains, le bois étincelle …

Le marché ethnique
Se passe tous les jours de la semaine, le marché au centre de Sapa attire beaucoup de gens. Il n’est pas éclatant comme celui de Bac Ha ou de can Cau, mais il nous aide aussi à avoir une vue complète sur la vie quotidienne des habitants. A l’entré du marché, nous rencontrons beaucoup des Dzao, des H’mong, des Tay qui vendent leurs produits faits à main.

Voyage à Sapa
Un coin du marché de Sapa – Photo de Anh Ngoc

Et si vous êtes prêt à partir?

Check Also

Sur la carte de la bande de terre du Vietnam, on voit facilement quatres points extrêmes : le point le plus au nord, le plus au sud, le plus à l’ouest et le plus à l’est ; dont le pôle Nord se trouvant dans la commune de Lung Cu, district de Dong Van, province d’Ha Giang. En venant à Ha Giang, les touristes souhaitent toujours se rendre au site de la tour drapeau de Lung Cu, point le plus septentrional du pays, qui a longtemps été considéré comme le symbole sacré de tous les Vietnamiens. Le drapeau national situé au sommet de la montagne Lung Cu (également connu sous le nom de mont Rong), dont les coordonnées géographiques sont 23°21'49'' de latitude Nord et 105°18'58'' de longitude Est (d'après les données géographiques mesurées, le point le plus du Nord est à environ de 2 km de Lung Cu, mais le drapeau existait toujours dans l’esprit du peuple vietnamien en tant qu’une dimension symbolique de l’affirmation de la souveraineté situé à la position stratégique. Depuis le parking, les visiteurs doivent. Le grand drapeau national avec une superficie de 54m2 rend tous les Vietnamiens fiers. En langue de l’ethnie Hmong, "Lung" signifie le maïs et "Lung Cu", c'est-à-dire "le champ de maïs". La raison de ce nom est tout simplement car de grands champs sont cultivés en maïs et aujourd’hui, de belles fleurs de sarrasin plantées également attirent beaucoup de touristes y venant chaque année. Il y a plusieurs versions concernant à cette montagne légendaire. La montagne Lung Cu est aussi connu sous le nom de Rong montrant le lieu où réside le Dragon - un des quatres animaux légendaires dans la culture vietnamienne. En outre, certains disent que ce lieu fût appellé "Long Co", c’est-à-dire "le tambour du Roi". L’histoire raconte que, après la victoire sur l’envahisseur Qing (Chine), l’empereur Le Loi a installé sur le mont Lung Cu un grand tambour afin d’affimer de la souveraineté nationale. Une fois la menace pour la souveraineté territoriale est indentifiée, ce tambour est frappé pour réveiller le sentiment le sentiment de fierté nationale et de protéger la souveraineté, chaque pouce de terre et de rivière. Le son du tambour ainsi que le drapeau rouge de l'étoile jaune sont aujourd’hui le symbole sacré de l’indépendance nationale. L’histoire de la tour du drapeau Lung Cu porter l'empreinte de couleurs mythiques sacrées. Selon les documents historiques, la tour a été construite par l’empereur Ly Thuong Kiet et fabriqué à pins de plus de 10 mètres de haut. Jusqu’en 1887, dans la période coloniale française, ce mât a été reconstruit et restauré beaucoup de fois à différentes hauteurs et tailleurs. En 1978, le vice-président du Comité populaire du district de Dong Van suppose que le drapeau à ce moment là ne fût pas assez large que tout le monde puisse le voir, il a donc eu une idée de construire la tour plus haut et le drapeau plus grand. Le 12 août 1978, le drapeau rouge à étoiles dorées de 54 m de large (9 m de long et 6 m de large) symbolisant 54 groupes ethniques répartis dans toutes les régions du pays, avait officiellement survolé la tour Lung Cu. La tour de drapeau d'aujourd'hui a été officiellement inaugurée avec une hauteur totale de 33,15 mètres dont le pied mesure 20,25 mètres, le mât de 12,9 mètres et le diamètre extérieur du piédestal 3,8 mètres. La tour de drapeau est un ouvrage remarquable octogonal inspiré de celui de Hanoi, chaque côté représente les motifs des tambours en bronze de la culture Dong Son ainsi que les différentes périodes historiques du pays. Les scientifiques ont découvert, en particulier au milieu de la montagne, la punaise trilobée fossilisée (Trilobita) dans les roches calcaires, datant d'environ 500 millions d'années. À la base de la tour, se trouve un poste de frontière Lung Cu possèdant une équipe spécialisée dans la protection du drapeau situé au sommet de la tour de Lung Cu (le drapeau est changé régulièrement, presque tous les 10 à 15 jours). Ces vieux drapeaux sont conservés comme cadeaux adressés aux invités venant visiter ici. C’est vraiment un cadeau significatif pouvant faire plaisir aux tous les gens qui ont gravi 286 marches. Il est difficile de décrire des des sentiments de fierté juste au moment que l’on se tient sous l’étendard national. Ce sera une expérience merveillante et inoubliable ! Venir ici pour découvrir et comprendre l’histoire héroïque du pays et la force des générations précédentes qui ont protégé et préservé chaque arbre, rivière, montagne…En outre, c’est un lieu idéal pour ceux qui veulent s’éloigner la vie occupée et trépidente des grandes villes. Au sommet de la tour, on peut profiter d’une vue panoramique sur le haut plateau karstique de Dông Van avec des villages d’ethnies minoritaires, des champs en terrasses, des grandes lacs… La tour du drapeau Lung Cu est actuellement devenue un site touristique à explorer absolument lors de la visite à la province d’Ha Giang. Il faut monter au moins de 1000 mètres pour atteindre le sommet.

La tour au drapeau de Lung Cu – symbole de la souveraineté territoiriale du Vietnam

ContentsQuand visiter?Comment aller ?Quoi visiter? Sur la carte de la bande de terre du Vietnam, …

5 comments

  1. Merci pour l’info ! Bonne continuation à ton blog

  2. Je t’ai connu grace aux Vadrouilleurs, et franchement j’en suis ravi. Tu donnes envie d’en savoir plus sur ton pays !

    • Merci d’avoir visité mon blog. Et merci aussi Christophe de Vadrouilleurs pour cette rencontre.
      J’ai consulté ta page, c’est très intéressante. Je te connais mieux grâce à ta nomination au Liebster Award ^^. Tu as beaucoup voyagé. Mais pas encore au Vietnam? 🙂
      Si une fois tu viens au Vietnam, je serai prète à vous renseigner, Julie et toi 🙂
      Bonne lecture et à très bientôt!

  3. J’ai pris note et ce sera avec un grand plaisir que nous viendrons te consulter. Nous hésitons entre le Viet Nam, Cambodge et Birmanie. Le pourparler est rude 🙂

    • Oui oui, ce n’est pas facile d’en choisir un.
      J’ai beaucoup visité le Vietnam et le Cambodge, dommage pas encore Birmanie ^^.
      Le Vietnam divise en trois grandes régions du Nord au Sud dont le paysage est bien différent: le nord avec des montagnes grandioses, des minorités en costumes colorés, des marchés multi-ethniques exceptionnels, des rizières, la merveilleuse baie d’Along; le centre avec des monuments historiques et côté maritime magnifique; le sud avec delta du Mekong, des marchés flottants, de belles plages… Les spécialités culinaires, le climat, les saisons changent aussi selon les régions.
      Le Cambodge est connu en particulier par les temples d’Angkor. Le paysage, le climat, les plats… ne sont pas différents dans les régions. J’ai beaucoup aimé le Siem Reap avec temple de Ta Prhom du Petit Circuit au premier rang. Puis c’est Battambang avec train de bambou, Banan hill et Kampong Cham avec île de Koh Pen me font bien satisfaire. La plupart des chauffeurs cambodgiens et même de très petits enfants dans les sites peuvent parler courramment l’anglais. C’est ce qui me faisait tellement impressionnante lors de mon premier voyage dans ce pays 🙂
      Il semble que je dise trop??? 😀 😀 😀 Je m’arrête donc ^^
      Et si vous avez du temps, pourquoi pas un voyage combiné? ^^^

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.