Home / Entre Amis / Visite à la Cascade d’Amour

Visite à la Cascade d’Amour

C’est toujours Maxime qui nous partage ses visites à Sapa 🙂

Je vous parlais dans mon dernier article de ma visite de Sapa.
Aujourd’hui, nous avons loué un scooter pour nous diriger librement sur les routes sinueuses des montagnes vietnamiennes. Le programme de l’après-midi est de se rendre aux fameuses cascades d’amour. Apparemment, elles seraient le lieu de nombreux mariages. Nous sommes en période touristique, je présume donc ne pas en voir trop !
Après une bonne quinzaine de kilomètres sous le soleil, qui soit dit en passant mon permit de parfaire mon bronzage,  nous arrivons aux fameuses chutes d’eau. Du moins devant l’entrée officielle !
Il faut payer trois ou quatre euros de droit d’accès.
Ensuite, une bonne marche de 30 minutes au moins vous attendra, mais celle-ci passera assez vite. Vous marcherez le long de cours d’eau et il fera donc moins chaud qu’en plein soleil!

Cascade d'Amour
Enfin, nous arrivons à la fameuse cascade.

Cascade d'amour

C’est très sympa, ça rafraîchit, mais pour être honnête elle n’a rien d’extraordinaire! Elle est assez haute, peut-être 7 ou 10 mètres mais à part ça, c’est tout ! Vous pouvez apercevoir sur le côté une phrase qui signifie Cascade d’Amour. Sinon j’ai quand même aperçu une femme qui rangeait une robe de mariée dans un sac!

Cascade d'Amour
Résumé de cette sortie:
C’est sympa pour une petite marche digestive, mais de là à valoir le détour, pas sûr ! Ci-dessous vous trouverez approximativement la photo de ma tête en arrivant devant la fameuse cascade.

Cascade5

Maxime Desclerc 🙂

En savoir plus:
Position: à 15km au Nord-ouest de Sapa, dans la commune de San Sa Ho.

Comment y aller?:  en moto/voiture/vélo et à pied. Il faut se rendre à l’entrée du Parc National de Hoang Lien Son, puis marcher sur un sentier de 1km environ à travers d’une belle forêt de bambou.

Légende: Jadis cette cascade n’avait pas encore un nom exact. Vu son eau fraiche, les fées y vinrent souvent pour se baigner. Un jour, le 9è fée vit Ô Quy Hồ, un jeune bûcheron et aussi le premier fils du Génie de la montagne qui jouait de la flûte. Elle écouta ces mélodies toute la nuit et donc rentra très tard au ciel. Ses parents le connurent et lui interdirent d’y retourner. Désespéré et triste, elle se transforma après un oiseau jaune vivant sur la montagne de O Quy Ho. La chute d’eau est après appelée « Amour » (en vietnamien : Thác Tình Yêu) pour nous rappeler cette histoire.

Check Also

Sur la carte de la bande de terre du Vietnam, on voit facilement quatres points extrêmes : le point le plus au nord, le plus au sud, le plus à l’ouest et le plus à l’est ; dont le pôle Nord se trouvant dans la commune de Lung Cu, district de Dong Van, province d’Ha Giang. En venant à Ha Giang, les touristes souhaitent toujours se rendre au site de la tour drapeau de Lung Cu, point le plus septentrional du pays, qui a longtemps été considéré comme le symbole sacré de tous les Vietnamiens. Le drapeau national situé au sommet de la montagne Lung Cu (également connu sous le nom de mont Rong), dont les coordonnées géographiques sont 23°21'49'' de latitude Nord et 105°18'58'' de longitude Est (d'après les données géographiques mesurées, le point le plus du Nord est à environ de 2 km de Lung Cu, mais le drapeau existait toujours dans l’esprit du peuple vietnamien en tant qu’une dimension symbolique de l’affirmation de la souveraineté situé à la position stratégique. Depuis le parking, les visiteurs doivent. Le grand drapeau national avec une superficie de 54m2 rend tous les Vietnamiens fiers. En langue de l’ethnie Hmong, "Lung" signifie le maïs et "Lung Cu", c'est-à-dire "le champ de maïs". La raison de ce nom est tout simplement car de grands champs sont cultivés en maïs et aujourd’hui, de belles fleurs de sarrasin plantées également attirent beaucoup de touristes y venant chaque année. Il y a plusieurs versions concernant à cette montagne légendaire. La montagne Lung Cu est aussi connu sous le nom de Rong montrant le lieu où réside le Dragon - un des quatres animaux légendaires dans la culture vietnamienne. En outre, certains disent que ce lieu fût appellé "Long Co", c’est-à-dire "le tambour du Roi". L’histoire raconte que, après la victoire sur l’envahisseur Qing (Chine), l’empereur Le Loi a installé sur le mont Lung Cu un grand tambour afin d’affimer de la souveraineté nationale. Une fois la menace pour la souveraineté territoriale est indentifiée, ce tambour est frappé pour réveiller le sentiment le sentiment de fierté nationale et de protéger la souveraineté, chaque pouce de terre et de rivière. Le son du tambour ainsi que le drapeau rouge de l'étoile jaune sont aujourd’hui le symbole sacré de l’indépendance nationale. L’histoire de la tour du drapeau Lung Cu porter l'empreinte de couleurs mythiques sacrées. Selon les documents historiques, la tour a été construite par l’empereur Ly Thuong Kiet et fabriqué à pins de plus de 10 mètres de haut. Jusqu’en 1887, dans la période coloniale française, ce mât a été reconstruit et restauré beaucoup de fois à différentes hauteurs et tailleurs. En 1978, le vice-président du Comité populaire du district de Dong Van suppose que le drapeau à ce moment là ne fût pas assez large que tout le monde puisse le voir, il a donc eu une idée de construire la tour plus haut et le drapeau plus grand. Le 12 août 1978, le drapeau rouge à étoiles dorées de 54 m de large (9 m de long et 6 m de large) symbolisant 54 groupes ethniques répartis dans toutes les régions du pays, avait officiellement survolé la tour Lung Cu. La tour de drapeau d'aujourd'hui a été officiellement inaugurée avec une hauteur totale de 33,15 mètres dont le pied mesure 20,25 mètres, le mât de 12,9 mètres et le diamètre extérieur du piédestal 3,8 mètres. La tour de drapeau est un ouvrage remarquable octogonal inspiré de celui de Hanoi, chaque côté représente les motifs des tambours en bronze de la culture Dong Son ainsi que les différentes périodes historiques du pays. Les scientifiques ont découvert, en particulier au milieu de la montagne, la punaise trilobée fossilisée (Trilobita) dans les roches calcaires, datant d'environ 500 millions d'années. À la base de la tour, se trouve un poste de frontière Lung Cu possèdant une équipe spécialisée dans la protection du drapeau situé au sommet de la tour de Lung Cu (le drapeau est changé régulièrement, presque tous les 10 à 15 jours). Ces vieux drapeaux sont conservés comme cadeaux adressés aux invités venant visiter ici. C’est vraiment un cadeau significatif pouvant faire plaisir aux tous les gens qui ont gravi 286 marches. Il est difficile de décrire des des sentiments de fierté juste au moment que l’on se tient sous l’étendard national. Ce sera une expérience merveillante et inoubliable ! Venir ici pour découvrir et comprendre l’histoire héroïque du pays et la force des générations précédentes qui ont protégé et préservé chaque arbre, rivière, montagne…En outre, c’est un lieu idéal pour ceux qui veulent s’éloigner la vie occupée et trépidente des grandes villes. Au sommet de la tour, on peut profiter d’une vue panoramique sur le haut plateau karstique de Dông Van avec des villages d’ethnies minoritaires, des champs en terrasses, des grandes lacs… La tour du drapeau Lung Cu est actuellement devenue un site touristique à explorer absolument lors de la visite à la province d’Ha Giang. Il faut monter au moins de 1000 mètres pour atteindre le sommet.

La tour au drapeau de Lung Cu – symbole de la souveraineté territoiriale du Vietnam

Sur la carte de la bande de terre du Vietnam, on voit facilement quatres points …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.