Home / Entre Amis / Tombez sous le charme du village de Tho Ha

Tombez sous le charme du village de Tho Ha

Partons à la découverte du village de Tho Ha dans la province de Bac Giang, situé à seulement une cinquantaine de kilomètre de la capitale, Hanoi.

La particularité de Tho Ha est liée à sa situation ainsi qu’à sa spécialité. En effet, le village est situé au bord de la rivière de Cầu, d’où l’origine de son nom: Tho Ha, « Tho » signifiant « terre » et « Ha » signifiant « rivière ». Ainsi ce petit village isolé n’est pas accessible en voiture, donnant l’impression d’un retour en arrière vers le Vietnam d’autrefois. Pour y accéder vous devrez prendre un petit ferry qui vous fera traverser la rivière que vous soyez à pied ou à moto. La visite du village se fait ensuite qu’à pied, à travers les nombreuses petites ruelles. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de garer le scooter ou la moto à l’entrée du village et de profiter de la visite en toute tranquillité.

Village-ThoHa
Son autre particularité d’être spécialisé dans la fabrication de galette de riz, ainsi que dans l’élevage de porc.
Vivant actuellement au rythme de l’élaboration de galettes de riz, Tho Ha était anciennement réputée pour la fabrication de produit en terre cuite (vases, pots et cercueils). Cet artisanat était parmi les plus reconnus de la région jusqu’aux années 70 où les habitants ont décidé d’arrêter cette production. Suite à cela, tous ces produits en terre cuite ont été utilisés pour la construction des maisons, on retrouve de nombreux murs en petites briques de terre cuite mais aussi des parties de cercueils, pots et vases encastrées dans les murs, ce qui rend ce village tout à fait unique en son genre.
Durant votre visite vous pourriez être surpris, car Tho Ha fait partie des rares villages vietnamiens à ne pas posséder de jardins. Cela est dû au nombre important d’habitant qui occupe les lieux et qui a donc eu rapidement besoin des terres pour construire des habitations. La majorité des familles vivent ainsi parmi les ruelles du village. Il suffit de se promener à travers ces nombreuses rues étroites, sans avoir ni crainte ou hésitation, afin de découvrir tous les trésors cachés de ce village.
En vous baladant, vous tomberez certainement sur de nombreux artisans en pleine fabrication des fameuses galettes de riz, et en découvrant chacune des étapes.

Les habitants, comme la plupart des vietnamiens, sont très accueillants et véritablement chaleureux. C’est pourquoi ils sont souvent heureux de vous montrer les processus d’élaboration et leur art artisanal. Il n’est pas rare, qu’ils vous invitent à l’intérieur de certaines cours afin d’observer les villageois en plein travail.

Vous pouvez commencer votre visite par celle du marché, dès votre arrivée, où vous aurez l’occasion de côtoyer le quotidien des habitants de Tho Ha. Ensuite vous pourrez vous rendre à la pagode, l’un des sites phares du village, gorgé de magnifiques statues de buddha. Enfin, suie à une balade à travers les ruelles qui forment un véritable labyrinthe, vous pouvez achever votre visiteau bout du village,de façon quelque peu morbide, au cimetière. Etonnement, vous y trouverez des planches de bambous, qui servent à faire sécher les galettes de riz, sur les tombeaux. N’hésitez pas à tendre à l’oreille pour entendre craqueler les galettes séchées.

La visite de Tho Ha se fait très facilement en une journée, en déjeunant sur place dans l’un des petits restaurants typiquement local du village. Profitez également de l’accueil particulièrement chaleureux des habitants pour partager et communiquer avec eux.

Village-ThoHa
Le village en tout tranquillité

Au cours de votre voyage au Vietnam n’hésitez donc pas à visiter le village de Tho Ha pour vivre une véritable immersion dans la vie quotidienne des vietnamiens et profitez de ce petit havre qui est resté tout à fait authentique, loin des sites touristiques habituels.

Reportage et Photos de Marine 🙂

Check Also

Sur la carte de la bande de terre du Vietnam, on voit facilement quatres points extrêmes : le point le plus au nord, le plus au sud, le plus à l’ouest et le plus à l’est ; dont le pôle Nord se trouvant dans la commune de Lung Cu, district de Dong Van, province d’Ha Giang. En venant à Ha Giang, les touristes souhaitent toujours se rendre au site de la tour drapeau de Lung Cu, point le plus septentrional du pays, qui a longtemps été considéré comme le symbole sacré de tous les Vietnamiens. Le drapeau national situé au sommet de la montagne Lung Cu (également connu sous le nom de mont Rong), dont les coordonnées géographiques sont 23°21'49'' de latitude Nord et 105°18'58'' de longitude Est (d'après les données géographiques mesurées, le point le plus du Nord est à environ de 2 km de Lung Cu, mais le drapeau existait toujours dans l’esprit du peuple vietnamien en tant qu’une dimension symbolique de l’affirmation de la souveraineté situé à la position stratégique. Depuis le parking, les visiteurs doivent. Le grand drapeau national avec une superficie de 54m2 rend tous les Vietnamiens fiers. En langue de l’ethnie Hmong, "Lung" signifie le maïs et "Lung Cu", c'est-à-dire "le champ de maïs". La raison de ce nom est tout simplement car de grands champs sont cultivés en maïs et aujourd’hui, de belles fleurs de sarrasin plantées également attirent beaucoup de touristes y venant chaque année. Il y a plusieurs versions concernant à cette montagne légendaire. La montagne Lung Cu est aussi connu sous le nom de Rong montrant le lieu où réside le Dragon - un des quatres animaux légendaires dans la culture vietnamienne. En outre, certains disent que ce lieu fût appellé "Long Co", c’est-à-dire "le tambour du Roi". L’histoire raconte que, après la victoire sur l’envahisseur Qing (Chine), l’empereur Le Loi a installé sur le mont Lung Cu un grand tambour afin d’affimer de la souveraineté nationale. Une fois la menace pour la souveraineté territoriale est indentifiée, ce tambour est frappé pour réveiller le sentiment le sentiment de fierté nationale et de protéger la souveraineté, chaque pouce de terre et de rivière. Le son du tambour ainsi que le drapeau rouge de l'étoile jaune sont aujourd’hui le symbole sacré de l’indépendance nationale. L’histoire de la tour du drapeau Lung Cu porter l'empreinte de couleurs mythiques sacrées. Selon les documents historiques, la tour a été construite par l’empereur Ly Thuong Kiet et fabriqué à pins de plus de 10 mètres de haut. Jusqu’en 1887, dans la période coloniale française, ce mât a été reconstruit et restauré beaucoup de fois à différentes hauteurs et tailleurs. En 1978, le vice-président du Comité populaire du district de Dong Van suppose que le drapeau à ce moment là ne fût pas assez large que tout le monde puisse le voir, il a donc eu une idée de construire la tour plus haut et le drapeau plus grand. Le 12 août 1978, le drapeau rouge à étoiles dorées de 54 m de large (9 m de long et 6 m de large) symbolisant 54 groupes ethniques répartis dans toutes les régions du pays, avait officiellement survolé la tour Lung Cu. La tour de drapeau d'aujourd'hui a été officiellement inaugurée avec une hauteur totale de 33,15 mètres dont le pied mesure 20,25 mètres, le mât de 12,9 mètres et le diamètre extérieur du piédestal 3,8 mètres. La tour de drapeau est un ouvrage remarquable octogonal inspiré de celui de Hanoi, chaque côté représente les motifs des tambours en bronze de la culture Dong Son ainsi que les différentes périodes historiques du pays. Les scientifiques ont découvert, en particulier au milieu de la montagne, la punaise trilobée fossilisée (Trilobita) dans les roches calcaires, datant d'environ 500 millions d'années. À la base de la tour, se trouve un poste de frontière Lung Cu possèdant une équipe spécialisée dans la protection du drapeau situé au sommet de la tour de Lung Cu (le drapeau est changé régulièrement, presque tous les 10 à 15 jours). Ces vieux drapeaux sont conservés comme cadeaux adressés aux invités venant visiter ici. C’est vraiment un cadeau significatif pouvant faire plaisir aux tous les gens qui ont gravi 286 marches. Il est difficile de décrire des des sentiments de fierté juste au moment que l’on se tient sous l’étendard national. Ce sera une expérience merveillante et inoubliable ! Venir ici pour découvrir et comprendre l’histoire héroïque du pays et la force des générations précédentes qui ont protégé et préservé chaque arbre, rivière, montagne…En outre, c’est un lieu idéal pour ceux qui veulent s’éloigner la vie occupée et trépidente des grandes villes. Au sommet de la tour, on peut profiter d’une vue panoramique sur le haut plateau karstique de Dông Van avec des villages d’ethnies minoritaires, des champs en terrasses, des grandes lacs… La tour du drapeau Lung Cu est actuellement devenue un site touristique à explorer absolument lors de la visite à la province d’Ha Giang. Il faut monter au moins de 1000 mètres pour atteindre le sommet.

La tour au drapeau de Lung Cu – symbole de la souveraineté territoiriale du Vietnam

Sur la carte de la bande de terre du Vietnam, on voit facilement quatres points …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.