Home / Informations générales / Les livres à lire avant de partir en Indochine

Les livres à lire avant de partir en Indochine

Des pays aux airs de paradis pour le voyageur, 10 livres pour rêver plus ou ne pas oublier ce qui fait moins rêver, à lire avant de partir en voyage ou emmener dans vos bagages. La plupart sont des textes de l’ère coloniale sont aujourd’hui oubliés.

1. Voyage dans les royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos : Et autres parties centrales de l’Indochine, 1858-1861 Henri Mouhot

En 1858, Henri Mouhot, ancien professeur de français à Saint-Pétersbourg, se lance dans l’exploration de la basse vallée du Mékong, en compagnie de son guide siamois Phraï. Lors de sa troisième expédition, par hasard, il a découvert, émerveillé, les ruines de la ville et des temples d’Angkor, oubliés et enfouis sous les ténèbres de la forêt tropicale. Consumé par les fièvres, il mourra à trente-cinq ans en 1861, près de Luang Prabang puis il fut inhumé au Laos, près du village de Ban Phanom, où sa tombe a été redécouverte en 1990. C’est son ami Phraï qui rapporta à Bangkok ses affaires personnels et ses notes. Publié en feuilleton dans la revue Le Tour du Monde en 1863, son journal de voyage enflamma l’imagination des lecteurs.

2. Voyage d’exploration en Indo-Chine par une commission française – Francis Garnier

Aux débuts de la colonisation de l’Indochine, sur l’initiative du jeune officier Francis Garnier, une Commission d’exploration du Mékong est créée. Son but est de localiser la source du fleuve et d’examiner la possibilité de rejoindre la Chine en le remontant, afin d’en faire une voie propice aux échanges commerciaux. De cette expédition de 6700 kilomètres et qui durera deux ans (1866-1868), Francis Garnier rapporte un récit vivant, riche en renseignements sur les contrées traverses. Ce récit, bien que l’un des plus passionnants du 19è siècle, n’a jamais été réédité dans son intégralité depuis sa première publication en 1884.

3. Au Tonkin – Paul Bonnetain

Paul Bonnetain, correspondant de guerre pour Le Figaro, publia un recueil de ses article sous le titre Au Tonkin avant de publier un roman (L’Opium) et des contes (Amours nomades).

4. Fumeurs d’opium – Jules Boissière

« Fumeurs d’opium » est un recueil de sept nouvelles qui se déroulent en Indochine à la fin du 19ème siècle, et dont le principal personnage est l’opium. L’opium qui rythme les journées, plus qu’un échappatoire, est un mode de vie pour les colons et les vietnamiens.

5.  Un pélerin d’Angkor – Pierre Loti

Lorsqu’il fait le voyage d’Angkor en 1901, Pierre Loti exauce enfin l’un de ses rêves d’enfant. Son magnifique récit nous plonge dans les splendeurs de la cité mythique des rois khmers, mais il peut se lire aussi comme la parabole intime du crépuscule d’une vie de marin, de grand voyageur et d’écrivain.

6. Indochine – Albert Londres

Albert Londres (1884 – 1932), la référence absolue des reporters français, réalise en 1922 un voyage en Orient et séjourne quelque temps en Indochine. A Hué, à Hanoi, à Saigon et à Phnom Penh, il rend compte des entretiens que lui accordent les princes régnants, décrits les ambiances de rues et des campagnes et raconte la chasse au tigre à laquelle il participe en compagnie des chasseurs d’Extrême-Orient.

7. Le kilomètre 83 – Henry Daguerches

“Du sang, de la sueur et des larmes” : tel aurait pu être le titre du récit qu’Henry Daguerches consacre à la construction d’un kilomètre de voie ferrée, au début du siècle, dans la jungle indochinoise. “Vivant d’une vie de piège”, la forêt vénéneuse du Cambodge exerce un profond attrait sur le narrateur, un jeune ingénieur des Ponts et Chaussées, qui tente de nous en restituer la splendeur et l’étrangeté.

Ce roman est le fruit notamment de conversations tenues avec des hommes ayant participé à la construction du chemin de fer de Yunnan. Cet oeuvre fut récompensé par l’Académie Française en 1930.

8. La Voie royale – André Malraux

Au début des années vingt, le jeune archéologue Claude Vannec, en quête d’une rapide fortune, s’est embarqué pour l’Indochine dans l’espoir de découvrir et de revendre des bas-reliefs ornant les temples khmers. Lorsqu’il rencontre Perken, il est fasciné par cet aventurier de légende et ils décident d’affronter les périls d’une expédition qui défie toutes les lois pour chercher la mythique Voie Royale enfouie dans les profondeurs de la jungle cambodgienne.  Roman d’aventure, partiellement autobiographique, La Voie royale est aussi une réflexion passionnée sur la mort et sur les vains défis que l’homme lui oppose.

9. Kampuchéa – Patrick Deville

Ce récit évoque un voyage le long du Mékong effectué pendant le procès des leaders Khmers rouges à Phnom Penh en 2009 et la révolte des Chemises rouges en Thaïlande en 2010. Henri Mouhot poursuit un papillon, son filet à la main, se cogne la tête, découvre les temples d’Angkor. C’est l’année zéro de ce récit. Pavie fait élever le tombeau de Mouhot à Luang Prabang, ouvre à Paris l’Ecole cambodgienne, conseille le futur roi Monivong auquel succède Sihanouk, renversé par Lon Nol, lui-même chassé par Pol Pot. C’est une histoire brève de Mouhot jusqu’aux Khmers rouges. Pour l’écrire, le narrateur entreprend de remonter le fleuve Mékong sur les traces du “La Grandière”, depuis son delta jusqu’aux frontières de la Chine.

10. Peste & Choléra – Patrick Deville

Parmi les jeunes chercheurs qui ont constitué la première équipe de l’Institut Pasteur créé en 1887, Alexandre Yersin aura mené l’existence la plus mouvementée. “Ce n’est pas une vie que de ne pas bouger”, écrit-il. Très vite il part en Asie, se fait marin, puis explorateur. Il s’installe en Indochine, à Nha Trang et multiplie les observations scientifiques, développe la culture de l’hévéa et de l’arbre à quinquina. Il meurt en 1943 pendant l’occupation japonaise. Pour raconter cette formidable aventure scientifique et humaine, Patrick Deville a suivi les traces de Yersin autour du monde, et s’est nourri des correspondances et documents déposés aux archives des Instituts Pasteur.

Référence :

Liste des livres crée par Adenolia – Babelio.com

Check Also

voyage-en-voiture

Voyage en voiture au Vietnam

Le Vietnam mérite d’être visit de part en part. Mais malgré de gros efforts pour …

Leave a Reply

Your email address will not be published.