You are here: Home / Quoi visiter? / Nord / La pagode de Tay Phuong

La pagode de Tay Phuong

Et si vous avez connu 18 statues des Arhats à la pagode de Tay Phuong?Elles sont typiques pour la sculpture du 18ème siècle au Vietnam, confirmé par le Record du Vietnam depuis 12  décembre 2007.

Située sur une colline de 50m de haut à Thạch Thất, Hà Tây (à 40km au nord-ouest du centre de Hanoi), la pagode de Tây Phương s’appelait jadis Sùng Phúc Tự. Selon des anciens documents, elle a été construite au 3ème siècle, mais justement comme un petit temple. Au 16ème siècle, le roi Lê Trang Tông a décidé de l’élargir. Et sous la dynastie de Tây Sơn, elle a reconnu une restauration majeure concernant le moulage des cloches en bronze et la sculpture des statues en plus.

Pagode de Tay Phuong

Un coin de la pagode de Tay Phuong – Source photo: Danviet.vn

Commencez par une longue pente de 160m avec 238 échelons, nous découvrons peu à peu cette pagode. En fait, elle se compose de 3 parties parallèles: temple supérieur, temple moyen et temple inférieur. Chaque partie dispose deux étages dont les toits sont décorés de sculpture de fleurs, feuilles, dragons, lions et phénix. Ces toits mérite des éloges par leur architecture très originale avec des courbes ingénieuses. Les murs sont bâtis par des briques du village de céramique Bat Trang. Les fenêtres rondes symbolise le Yin et le Yang. Et tous les piliers d’ici sont placés sur une pierre bleue en forme de lotus.

Pagode de Tay Phuong

L’architecture originale des toits de la pagode – Source photo: Danviet.vn

A l’intérieur, nous comptons 62 magnifiques statues de bois de jacquier, chefs-d’œuvre du XVIIIe siècle. Parmi lesquelles, 18 La Han (appelées Arhat en Inde) très vivement et habilement sculptés sont les plus frappantes.
Ces statues représentent 18 frères querelleurs et grossiers dans la légende bien connue au Vietnam. Comme ils s’entre-tuèrent souvent, le Bouddha, avec sa grande bonté, les rappela à la vie et les admit comme ses disciples.

En effet, ces statues ont échappé des images habituelles de Bouddha ou de Bodhisattva. Si les statues de Boudhha normales se trouvent généralement dans un état statique ou s’asseoient sur un lotus avec les yeux fermés, ces 18 Arhats sont au contraire en train d’être en debout ou de s’asseoir librement et de bavarder, de pleurer… Aucune statue ne ressemble à une autre. Certaines semblent plongées dans la méditation, alors que d’autres semblent enjouées. Toutes nous apporte l’image d’une vie humaine réelle et vivante avec des tristesses, des malheurs. J’ai l’impression que ce n’est pas des statues mais des personnes en chair et en os avec un âme bien ouverte. Chacun a sa personnalité et son visage plein d’émotion me touche vraiment!

Pagode de Tay Phuong

Un Arhat dans la pagode – Source photo: Wikipedia

En 1960, après la visite de la pagode, Huy Can, un grand poète du Vietnam, a bien décrit ces 18 Arhats dans son poème. Cela fait aussi ces statues beaucoup plus connu au Vietnam.
Ces statues sont des témoins les plus nets de la créativité des vietnamiens et aussi du développement de la sculpture sur bois dans ce pays au 18ème siècle. Des copies de ces œuvres se trouvent au Musée des Beaux Arts de Hanoi.

Voir quelques images des Arhats dans la pagode de Tay Phuong (Source Photo: Wikipedia):

Pagode de Tay Phuong

Pagode de Tay Phuong

Pagode de Tay Phuong

Pagode de Tay Phuong

Pagode de Tay Phuong

Facebook Comments
Aimez - vous cet article? Partagez - le avec vos amis ou laissez - nous votre commentaire dans la boîte ci-dessous! N'oubliez pas de suivre nos autres articles via subscription à RSS!

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Scroll To Top