Home / Informations générales / COVID19 au Vietnam – Dans l’espoir de bonnes choses à venir

COVID19 au Vietnam – Dans l’espoir de bonnes choses à venir

Masque ! Masque ! Masque ! Jamais que les masques n’étaient-ils si omniprésents dans ma vie. Jamais n’ai-je tellement porté un masque. Partout parle-t-on des masques et des désinfectants sanitaires pour les mains. Que se passe-t-il ? Probablement savez-vous tout de suite la cause de toutes ces anomalies. Oui, c’est COVID19, le nouveau coronavirus qui provoque la pneumonie chez les être-humains.

COVID19 – Corona Virus Desease 2019 (la maladie de coronavirus 2019) est le nom officiellement donné à ce virus par OMS (Organisation mondiale de la santé). Né à Wuhan, en Chine et étant un membre de la famille corona qui a causé les épidémies de SRAS et MERS, COVID19 a touché des milliers de personnes, particulièrement en Chine. Les patients commencent par être fiévreux, tousser ou essouffler. La diffusion de maladie se fait par la voie aérienne ou le contact physique avec les gens ou les objets infectés. Au Vietnam, 16 personnes ont été contaminées. Et des mesures de prévention portent une influence sur plusieurs côtés de la vie d’ici.

Les pharmacies

vietnam, pharmacie, masque, covid19

Depuis l’explosion de l’épidémie, les pharmacies connaissent plus que jamais le « boum » des achats de masques et produits sanitaires. On a vu des queues de clients devant des pharmacies. Chez plusieurs pharmaciens, un épuisement du stock a même été annoncé. Il est recommandé que tout le monde porte le masque. Masque en tissu, masque médical à usage unique, masque anti poussière et virus des marques japonaise, coréenne, américaine, etc. Autant de choix ! Moi, en ne pas voulant jeter des masques juste après une fois d’usage, je suis toujours fidèle aux masques en tissu dont je me servais tous les jours. C’est indéniable que les nouvelles sur les morts et les personnes infectées en Chine m’inquiètent, mais le coronavirus est toujours sous contrôle au Vietnam !

>> À lire aussi : Coronavirus : Situation sous contrôle au Vietnam

Les entreprises

Les entreprises sont aussi plus ou moins affectées par le COVID19. Les collègues se parlent en portant le masque. En fait, on met le masque presque toute la journée. Mon amie qui travaille pour une banque, après être rentrée de sa terre natale qui connaît une dizaine de victimes, s’est mise elle-même en quarantaine à la maison. Les partenaires chinois ont prolongé leur vacances jusqu’au début mars et quelques affaires sont donc bloquées. On parle plus que jamais de la « force majeure » dans les contrats.

Les sites touristiques

Avec un ami, j’avais planifié de visiter une ville montagneuse romantique située dans les Hauts Plateaux du Vietnam – Dalat. La pandémie nous inquiète, mais pas encore à tel point que nous devons mettre fin à l’intention de réaliser notre voyage de rêve. Toujours nous étant équipés de masques et de produits de désinfectant, nous avons pleinement bénéficié de nos séjours, surtout quand il y avait beaucoup moins de touristes. Les agents de l’aéroport et les passagers se protégeaient par des masques, tout était comme d’habitude sauf que les Halles étaient moins bondés. Les vidéos sur la manière de bien se laver les mains sont diffusés partout. Les produits désinfectants sont disponibles plus que jamais dans les lieux publics. Les numéros d’urgence sont informés sur les écrans. On se sentait donc toujours en sécurité.

La ville des milliers de fleurs nous a accueilli par un climat frais bien agréable, un ciel bleu embelli par de brins de nuage tout blanc et d’immenses parcelles boisées de pin verdoyant. Et surtout par des fleurs ! Au sein de la saison où les virus menacent de sévir partout, dans cette jolie ville de villégiature située à 1500m d’altitude, partout s’épanouissent des fleurs : les hortensias, les roses, les chrysanthèmes, les mimosas, les fleurs de cerisier et les orchidées ! Le marché nocturne de Dalat propose toujours des crêpes vietnamiennes gouteuses et du lait du soja savoureux. L’imposante cascade Datanla coule toujours des courants de fumée toute blanche sous l’ombre de vieux arbres à feuillage persistant de la forêt. Une vingtaine de touristes, qui étaient amateurs de sensations fortes, ont opté pour l’accrobranche suite à leur visite inspirante de la chute d’eau. Nous étions parmi eux. Au moment où le câble nous a tiré à travers le vaste ciel, en-dessus des arbres, notre cœur a palpité de peur d’altitude, de stupéfaction devant la grandiose de la mère nature, et surtout de joie de pouvoir dissoudre dans le vent, dans les chants des oiseaux et dans la vivacité de ce monde joyeux ! À ce moment-là, aucune pensée de coronavirus n’a pu nous déranger.

>> À lire aussi : Infos mises à jour du tourisme face au coronavirus

Et les belles actions…

covid19 vietnam, fruits, pasteque, fruit de dragon

Parmi une « cascade » d’articles sur la transmission angoissante du virus, la positivité est toujours présente. Il y a des pharmacies qui offrent à ces clients des masques à titre gratuit. « Prenez-en un » est la ligne que j’ai vu sur une petite enseigne adressée dans la pharmacie que j’ai passé pour acheter un sac chauffant pour l’hiver. Au moment où le prix de masques « en sa haute saison » s’est considérablement hissé, cette action est bien appréciée par les concitoyens.

La Chine a temporairement fermé des marchés fermiers tenus près de postes frontières avec le Vietnam, une centaine de camions de produits agricoles dont des pastèques et des fruits de dragon n’ont donc pas pu être dédouanés afin d’être exporté en Chine. Les agriculteurs risquent de tout perdre si leurs marchandises se sont pourries. Leurs efforts de toute une année risquent de ne pas être récompensés. Mais tout le monde leur a donné un coup de main. On est de bien nombreux à acheter des pastèques qui sont revenues de la frontière. Quelques personnes ont même payé pour des tonnes de pastèques et puis offert au passagers ! Encore une autre « Prenez-en un » sur le chemin !

Quant aux fruits de dragon, j’ai entendu dire que le patron d’une boulangerie prestigieuse – Bakery ABC a inventé une recette spéciale afin de pouvoir se servir de ces fruits tropicaux insolites : le pain au fruit de dragon. Des bravos sont venus de partout !

Et vous, si vous n’avez jamais goûté ni ce fruit ni ce pain, ne le ratez pas si vous l’avez l’occasion à visiter notre pays. Vous avez toujours le droit de profiter de notre hospitalité et de déguster les spécialités extraordinaires, même dans cette saison des masques !

Consulter ci-dessous nos idées de voyage en Indochine !

Classique | 14 joursFamille | 19 joursCombiné | 21 jours

Panorama-du-Vietnam

Sur la route mandarin

Voyage classsique au Vietnam | 14 jours

Itinéraire: Hanoi – Hoa Lu – Bich Dong – Tam Coc – Ha Long – Hue – Danang – Hoi An – Nha Trang – Saigon – Ben Tre – Can Tho – Vam Xang – Saigon

Consulter ce voyage

sur-la-route-mandarine

Grande traversée du Vietnam

Voyage en famille / 19 jours

Itinéraire : Hanoi  – Tam Coc – Bich Dong – Halong – Vientiane – Ban Tha Heua – Vang Vieng – Luang Prabang – Pak Ou – Kuang Si – Siem Reap – Angkor Thom – Angkor Wat – Petit Circuit – Grand Circuit – Beng Melea – Phnom Penh – Chau Doc (Sud Vietnam) – Can Tho – Vam Xang –  Cu Chi – Tay Ninh – Saigon

Consulter ce voyage

Traversee indochinoise authentique

Traversée indochinoise authentique

Voyage combiné Vietnam – Laos – Cambodge | 21 jours

Itinéraire: Hanoi – Mai Chau – Muong Lo (Nghia Lo) – Mu Cang Chai – Sapa – Ta Van – Hanoi

Consulter ce voyage

Check Also

Quel est le meilleur moment pour visiter Hoi An ?

SommaireLes pharmaciesLes entreprisesLes sites touristiquesEt les belles actions… Hoi An est une ville du centre …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.