Home / Cuisine Vietnamienne / 8 meilleurs plats à essayer à Hanoi

8 meilleurs plats à essayer à Hanoi

Les meilleurs plats de Hanoi sont des gâteries peu coûteuses mais savoureuses que l’on peut trouver dans les ruelles étroites et les marchés animés du Vieux quartier de Hanoi. Comparativement à d’autres villes du Vietnam, la nourriture à Hanoi est plutôt aigre-douce et utilise des ingrédients à base de bouillon d’os et de viande. Vous pouvez également trouver de la nourriture de rue vietnamienne familière, telle que des nouilles pho, des nems, des gâteaux roulés et des brochettes de viande. De nombreux plats vietnamiens sont toujours servis avec des légumes et d’herbes fraîches ainsi que la sauce à tremper en accompagnement.

« Hanoï est une ville qui possède une gastronomie diversifiée. Il ne serait pas exagéré de dire que la cuisine hanoienne est la plus riche et délicate d’Asie. »

Un voyage à Hanoi n’est pas complet sans une dégustation de ses spécialités traditionnelles, voici une liste des meilleurs aliments à essayer absolument à Hanoi !

1. Banh cuon – gâteau roulé

 Banh cuon - gâteau roulé

Le gâteau roulé, ou « banh cuon » en vietnamien, est une spécialité culinaire de la capitale de Hanoi qui peut s’utiliser comme un petit-déjeuner ou un repas léger. Le banh cuon est un mélange de viande de porc hachée, de champignons noirs émincés, d’oignons, de lamelles de mortadelle vietnamienne (cha lua), de germes de haricots mungo et d’herbes aromatiques, enveloppé dans une farine de riz cuite à la vapeur. Son goût est très doux, vous pouvez donc le tremper dans la sauce de poisson pour plus de saveur

Vous pouvez facilement repérer des marchands ambulants vendant du banh cuon dans tout Hanoi, mais le plus populaire est le banh cuon du village Thanh Tri à Hanoi.

2. Bun thang – soupe de nouilles au poulet, à l’œuf et au pâté de porc

soupe de nouilles au poulet, à l’œuf et au pâté de porc

Le vermicelle de riz au poulet, à l’œuf et au pâté de porc vietnamien ou le Bun thang peut être dégusté à tout moment de la journée. Le bouillon d’os de porc clair mais savoureux contient 20 ingrédients, dont des crevettes séchées, des œufs, des pâtés de porc, des calmars, des oignons verts, de la coriandre, du gingembre, des champignons, de la betterave, de la sauce de poisson et des épices. C’est également un plat particulièrement attrayant à Hanoi, car les nouilles, le poulet, les œufs, le pâté de porc et les crevettes séchées sont soigneusement disposés pour ressembler à une fleur à cinq couleurs.

Dans un temps passé, le Bun thang est mangé pendant des derniers jours de la fête nationale de Tet pour éviter de gaspiller les restes des plats. De nos jours, ce plat se goûte tout au long de l’année avec des ingrédients frais et nutritifs. Il est devenu l’âme de la cuisine hanoienne qui fait plaisir aux gourmets les plus exigeants.

Cette spécialité est toujours disponible dans le Vieux quartier. Vous pourrez facilement savourer un grand bol pour environ 30 000 VND.

3. Bun cha – vermicelle au porc grillé

 Bun cha - vermicelle au porc grillé

En dehors du Pho, le vermicelle au porc grillé est également un plat préféré des voyageurs. Il se classe dans le top des meilleurs plats de rue au monde par National Geographic :

“Have a hankering for pork and noodles? Head to Hanoi, Vietnam, for Erin F.’s favorite street food: Bun cha. “We came across a lady in the old quarter grilling the most delicious-smelling pork patties over a charcoal grill,” she writes, which led to her discovery of the grilled delight.”

Tandis que la plupart des plats à base de nouilles est servie dans un bouillon, ce plat se mange accompagné de la sauce de nuoc mam. Les vermicelles, les herbes aromatiques et les tranches de porc grillé se mélangent dans un bol de sauce aigre-douce, les convives peuvent profiter de la saveur délicieuse et exquise.

Ce plat est progressivement populaire après les bonnes appréciations des célèbres. Ne ratez pas l’occasion de déguster ce plat lors de votre séjour à Hanoi.

En outre, vous pouvez également essayer d’autres variantes comme le bun cha enveloppé dans la feuille de banana, le bun cha avec le pâté de crabe ou le bun cha au porc haché aux feuilles de blumea…

Lire plus: Le Bun Cha, plat typique de Hanoï

4. Le Pho

le Pho

Le Pho est le plat représentatif de la gastronomie de Hanoi et du Vietnam en général, composé de nouilles de riz et de bouillon chaud savoureuse à base de os de porc, de viande, de légumes et d’épices. Il est servi accompagné avec le jus de citron ou le vignaire, le piment, la sauce de chili, notamment le Quay (bâtonnet de pain creux et frit).

Un bol de base comprend des tranches de bœuf, des flancs de bœuf, des jumeaux de bœuf, des parties de tendon, garni d’oignons verts et assaisonné avec du jus de citron, des piments, des ails et du vignaire. En outre, vous pouvez également déguster le Pho sans bouillon qui est sauté avec des oignons, des tranches de bœuf et des légumes verts assortis, notamment le céleri.

Vous pouvez le trouver partout dans un restaurant ou un marché local et le savourer à tout moment de la journée, généralement au petit déjeuner. Un délicieux bol de Pho coûte environ 30 000 VND, approprié aux portes-feuilles des habitants locaux.

Lire plus: Le phở ou le plat le plus populaire du pays

5. Banh goi – dumpling frit

Banh goi -  dumpling frit

Le banh goi, dumpling frit, est un plat préféré dans les journées hivernales à Hanoi. À la fin de l’année, lorsque la mousson arrive emportant le froid, les gens veulent simplement s’asseoir sur les chaises en plastique dans le trottoir et savourer quelques dumplings frits chauds arrosés de sauce de piment.

Les ingrédients du banh goi sont assez simples, selon les goûts de chaque personne que sa farcie est variée et diversifiée. Le traditionnel dumpling frit comprend porc haché, vermicelles, œufs, champignons noirs, carottes mélangées avec des épices et recouvertes d’une croûte dorée et croquante après la friture. Vous pouvez également associer le banh goi avec les laitues fraîches et les coriandres si vous le trouvez graisseux.

6. Le Com

Le Com

C’est un super cadeau de l’automne de Hanoi. Vos sens seront réveillés par le parfum léger du Com pendant le temps ensoleillé et radouci de l’automne. Le Com est généralement recouvert dans les feuilles de lotus et servi avec des bananes mûres et des kakis rouges. En outre, les autres spécialités à base de Com tels que gâteau de Com, riz gluant de Com, pâté de Com…sont également favories. Le gâteau de Com est également un présent délicat unique de la capitale que toute personne qui a mis les pieds ici ne veut acheter pour la famille et les amis. Normalement, si vous voulez trouver le gâteau de Com, vous viendrez à la rue de Hang Than regorgant de magasins spécialisé de Banh Com et Banh phu the (gâteau de conjoint) qui sont les offrandes à l’occasion du mariage.

Dans l’œuvre « Un cadeau à partir du jeune riz », Thanh Lam a dit que le Com n’est pas pour les gens occupés. En effet, déguster du Com est véritablement l’art de manger, l’arôme parfumé du jeune riz et de l’herbe sauvage mélangé avec la fraîcheur des jeunes feuilles satisferont tous les gourmets les plus fins.

7. Cha ca La Vong – poisson frit à l’aneth et au curcuma

Cha ca La Vong – poisson frit à l’aneth et au curcuma

Une des spécialités exclusives de la capitale de Hanoi. C’est un plat à base de poisson coupé en morceaux, mariné avec de l’ail, du gingembredu curcuma et de l’aneth, puis grillé au chabon et enfin frit dans des casseroles grasses. Ce plat peut être consommé comme entrée ou plat principal selon les goûts et il est meilleur lorsqu’il est servi chaud avec des vermicelles, des cacahuètes, des oignons verts, des coriandres, des basilics de Lang et de la sauce de poisson (nuoc mam) ou de crevette (mam tom). La sauce de crevette doit être préparée d’une manière prudente et minutieuse. On ajoute le jus de citron vert, le sucre, le piment et remue jusqu’à ce que la sauce soit bien mélangée. En outre, on peut la remplacer par la sauce de poisson piquante mais les filets de poisson ont moins de saveur.

Le Cha ca La Vong est si populaire parmi les habitants et qu’il y a une rue dans le Vieux quartier qui porte son nom. Selon le classement établi par la chaîne américaine MSNBC, le restaurant de poisson frit La Vong Ha Noi arrive en 5e position des 10 meilleurs restos au monde.

8. Le beignet de crevettes de Ho Tay

Le beignet de crevettes de Ho Tay

‘Un plat nostalgique des Hanoiens’, apprécié par CNN

La phrase « beignet de crevette de Ho Tay » est entrée dans le subconscient du peuple vietnamien. Visiter le lac de l’ouest sans déguster la galette de crevettes frites est impossible. Ce plat est allé de pair avec le développement historique et culturel de la bande de terre entre les fleuves.

La délicatesse du beignet de crevettes est la combinaison parfaite entre la crevette décortiquée fraîche et la pâte dorée croustillante.  Ce plat est servi accompagné avec de la sauce de poisson et des herbes aromatiques.

Dans les années 1970 et 1980, le beignet de crevettes de Ho Tay n’était vendu que dans la rue Thanh Nien, sur le lac de la soie blanche (Truc Bach). Vous pourrez actuellement le trouver dans toute la ville, des marchés aux restaurants de luxe.

La capitale de Hanoi regorge de délices culinaires séduisant les voyageurs nationaux et étrangers. Le beignet de crevettes de Ho Tay est simple mais il a conservé des caracteristiques culinaires uniques des Hanoiens. Ne manquez pas de savourer un beignet de crevettes de Ho Tay lors de votre voyage à Hanoi.

 

 

 

Check Also

Sur la carte de la bande de terre du Vietnam, on voit facilement quatres points extrêmes : le point le plus au nord, le plus au sud, le plus à l’ouest et le plus à l’est ; dont le pôle Nord se trouvant dans la commune de Lung Cu, district de Dong Van, province d’Ha Giang. En venant à Ha Giang, les touristes souhaitent toujours se rendre au site de la tour drapeau de Lung Cu, point le plus septentrional du pays, qui a longtemps été considéré comme le symbole sacré de tous les Vietnamiens. Le drapeau national situé au sommet de la montagne Lung Cu (également connu sous le nom de mont Rong), dont les coordonnées géographiques sont 23°21'49'' de latitude Nord et 105°18'58'' de longitude Est (d'après les données géographiques mesurées, le point le plus du Nord est à environ de 2 km de Lung Cu, mais le drapeau existait toujours dans l’esprit du peuple vietnamien en tant qu’une dimension symbolique de l’affirmation de la souveraineté situé à la position stratégique. Depuis le parking, les visiteurs doivent. Le grand drapeau national avec une superficie de 54m2 rend tous les Vietnamiens fiers. En langue de l’ethnie Hmong, "Lung" signifie le maïs et "Lung Cu", c'est-à-dire "le champ de maïs". La raison de ce nom est tout simplement car de grands champs sont cultivés en maïs et aujourd’hui, de belles fleurs de sarrasin plantées également attirent beaucoup de touristes y venant chaque année. Il y a plusieurs versions concernant à cette montagne légendaire. La montagne Lung Cu est aussi connu sous le nom de Rong montrant le lieu où réside le Dragon - un des quatres animaux légendaires dans la culture vietnamienne. En outre, certains disent que ce lieu fût appellé "Long Co", c’est-à-dire "le tambour du Roi". L’histoire raconte que, après la victoire sur l’envahisseur Qing (Chine), l’empereur Le Loi a installé sur le mont Lung Cu un grand tambour afin d’affimer de la souveraineté nationale. Une fois la menace pour la souveraineté territoriale est indentifiée, ce tambour est frappé pour réveiller le sentiment le sentiment de fierté nationale et de protéger la souveraineté, chaque pouce de terre et de rivière. Le son du tambour ainsi que le drapeau rouge de l'étoile jaune sont aujourd’hui le symbole sacré de l’indépendance nationale. L’histoire de la tour du drapeau Lung Cu porter l'empreinte de couleurs mythiques sacrées. Selon les documents historiques, la tour a été construite par l’empereur Ly Thuong Kiet et fabriqué à pins de plus de 10 mètres de haut. Jusqu’en 1887, dans la période coloniale française, ce mât a été reconstruit et restauré beaucoup de fois à différentes hauteurs et tailleurs. En 1978, le vice-président du Comité populaire du district de Dong Van suppose que le drapeau à ce moment là ne fût pas assez large que tout le monde puisse le voir, il a donc eu une idée de construire la tour plus haut et le drapeau plus grand. Le 12 août 1978, le drapeau rouge à étoiles dorées de 54 m de large (9 m de long et 6 m de large) symbolisant 54 groupes ethniques répartis dans toutes les régions du pays, avait officiellement survolé la tour Lung Cu. La tour de drapeau d'aujourd'hui a été officiellement inaugurée avec une hauteur totale de 33,15 mètres dont le pied mesure 20,25 mètres, le mât de 12,9 mètres et le diamètre extérieur du piédestal 3,8 mètres. La tour de drapeau est un ouvrage remarquable octogonal inspiré de celui de Hanoi, chaque côté représente les motifs des tambours en bronze de la culture Dong Son ainsi que les différentes périodes historiques du pays. Les scientifiques ont découvert, en particulier au milieu de la montagne, la punaise trilobée fossilisée (Trilobita) dans les roches calcaires, datant d'environ 500 millions d'années. À la base de la tour, se trouve un poste de frontière Lung Cu possèdant une équipe spécialisée dans la protection du drapeau situé au sommet de la tour de Lung Cu (le drapeau est changé régulièrement, presque tous les 10 à 15 jours). Ces vieux drapeaux sont conservés comme cadeaux adressés aux invités venant visiter ici. C’est vraiment un cadeau significatif pouvant faire plaisir aux tous les gens qui ont gravi 286 marches. Il est difficile de décrire des des sentiments de fierté juste au moment que l’on se tient sous l’étendard national. Ce sera une expérience merveillante et inoubliable ! Venir ici pour découvrir et comprendre l’histoire héroïque du pays et la force des générations précédentes qui ont protégé et préservé chaque arbre, rivière, montagne…En outre, c’est un lieu idéal pour ceux qui veulent s’éloigner la vie occupée et trépidente des grandes villes. Au sommet de la tour, on peut profiter d’une vue panoramique sur le haut plateau karstique de Dông Van avec des villages d’ethnies minoritaires, des champs en terrasses, des grandes lacs… La tour du drapeau Lung Cu est actuellement devenue un site touristique à explorer absolument lors de la visite à la province d’Ha Giang. Il faut monter au moins de 1000 mètres pour atteindre le sommet.

La tour au drapeau de Lung Cu – symbole de la souveraineté territoiriale du Vietnam

Contents1. Banh cuon – gâteau roulé2. Bun thang – soupe de nouilles au poulet, à …

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.